fbpx
âgisme chez les femmes

L’âgisme chez les femmes : un fléau à combattre

Vieillir, c’est célébrer la vie et le chemin parcouru au fil des années! Pourtant, l’âgisme chez les femmes tend à diminuer cette perception de l’existence. Dans notre société, la vieillesse est souvent considérée comme une régression des capacités du corps et de l’esprit ; on la rejette et on la discrimine! Pourtant, mesdames, il est plus que possible de bien vieillir, d’être bien dans sa peau et dans son image corporelle. Après tout, comme on dit bien souvent : « L’âge n’est qu’un chiffre ». 

Voici des conseils qui vous aideront à être alignée en tant que femme et permettre à la déesse en vous de rayonner quotidiennement. L’acceptation de soi, de son corps et de son esprit, est d’autant plus d’actualité. 

Femme âgée yoga

L’âgisme : la définition

D’abord, qu’est-ce que l’âgisme? Ce terme se définit par des stéréotypes négatifs sur l’âge, tout comme le sexisme ou le racisme. De nos jours, alors que les valeurs véhiculées sont souvent basées sur le pouvoir, la beauté et la jeunesse perpétuelle, cette notion d’âgisme est plus présente que jamais chez les femmes. Ces préjugés se transposent sur le corps féminin qui vieillit. Par exemple, on parle rarement aux personnes âgées de sport et d’exercice, en tenant pour acquis qu’avec l’âge, le corps est incapacité. Et pourtant! 

Comment être bien dans son corps et son esprit avec le yoga

Le yoga permet de vous recentrer en tant que femme et de vous réconcilier avec votre corps. La pratique du yoga contribue à se sentir bien dans son enveloppe corporelle et dans son esprit, tous deux travaillant en étroite collaboration. Dans un monde en constante comparaison, elle vous apprend à vous apprécier en tant que personne et à développer un sentiment de compassion envers vous-mêmes. Votre corps vous permet de bouger ; peu importe sa forme, le yoga vous apprend à être reconnaissant envers lui. 

Selon la National Institute of Health aux États-Unis, en plus d’être un excellent entraînement physique, le yoga est aussi une approche pour rester en bonne santé et bien vieillir. Cette discipline se divise en trois dimensions distinctes : postures, exercices de méditation et techniques de respiration. Par les postures de yoga au sol, debout ou sur une chaise, votre corps se transforme : il est plus fort, plus flexible, plus endurant, plus agile et équilibré. 

Les techniques de respiration apprises dans la pratique du yoga ont bien sûr un effet psychologique, mais aussi physiologique. Une respiration lente et rythmée permet de se détendre complètement. Ce faisant, le rythme cardiaque ralentit et les hormones qui favorisent le calme sont relâchées. Les tensions du corps disparaissent et vous vous sentez complètement concentré et conscient de votre enveloppe.

Selon les experts, les exercices de méditation autorisent les connexions du lobe frontal, qui affectent le système limbique. Cette partie du cerveau contrôle les émotions et à court et long termes, la méditation peut faire des miracles : diminution du stress, de l’anxiété, la peur, la colère, la dépression. 

Tout ce contrôle émotif permet d’avoir un esprit équilibré et permet de mieux s’accepter et d’être en harmonie avec son corps et sa personne.

Trouver refuge dans sa Sangha 

Parce que seul, on est fort, mais ensemble, on va plus loin. Une Sangha est une communauté qui regroupe plusieurs yogis. Elle permet de se connecter à soi-même, à son cœur et aux autres. Il peut parfois être difficile d’exécuter des changements seuls, mais en groupe, il y a une puissante énergie. Pour illustrer la Sangha, la métaphore d’un jardin de fleur est souvent utilisée : une fleur seule est magnifique, mais lorsque plusieurs fleurs sont regroupées, elles forment un jardin grandiose et coloré. 

La pratique collective du yoga est rassurante et permet de se connecter aux personnes qui nous entourent. Le sentiment d’appartenance qui en résulte ouvre les portes au partage et à la bienveillance envers les autres. Cette notion de partage de la bienveillance permet d’être interconnectés et de recevoir en retour. 

Vous apprenez à être vous-mêmes, avec vos qualités et vos défauts, et à vous apprécier davantage. De plus, grâce aux nouvelles technologies, être connecté à sa Sangha est plus simple que jamais : il est même possible de le faire tout en demeurant dans le confort de son foyer. Joignez-vous à la grande communauté de 55+ YOGA qui propose des cours adaptés selon votre degré d’aisance, peu importe votre condition physique. 

Sangha

À bat l’âgisme chez les femmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page