fbpx
Maintenir sa force physique

Vieillir tout en gardant la forme : les secrets pour maintenir sa force physique !

Bien vieillir n’est pas une histoire de hasard ! Vieillir en santé, résulte d’une association de plusieurs éléments pour un quotidien sans douleur musculaire ou articulaire. Maintenir sa force physique permet notamment de conserver une bonne qualité de vie pour les années futures. 

Lorsque l’on parle du maintien de la force physique, cela n’est pas directement lié au fait de soulever des haltères dans une salle de sport ! En effet, la pratique du yoga permet de conserver une bonne densité osseuse et musculaire en plus d’améliorer son mieux-être général. Un corps fort et tonifié contribue à améliorer la qualité de vie, diminuer les douleurs, les courbatures voire même certains symptômes de maladies chroniques. 

L’affaiblissement de la force physique avec l’âge : quels sont les facteurs ?

En vieillissant, les muscles et les os commencent à perdre de leur densité. Un phénomène amorcé après trente ans et qui s’accentue au cours des années. Trois facteurs influencent cette perte plus ou moins rapide de la force physique : 

Les facteurs comportementaux

Les facteurs comportementaux sont directement liés à l’hygiène de vie, entre travail physique ou sédentaire, un mode de vie plus ou moins actif, etc. Il est évident que les plus sportifs ralentissent considérablement le processus de perte de force physique. En effet, une personne active tout au long de sa vie aura cumulé et conservé la densité de ses os et de ses muscles. Attention, s’il fallait s’arrêter du jour au lendemain, alors cette force se perdrait assez rapidement, bien qu’il soit encore possible de compter sur les bienfaits d’ores et déjà accumulés au cours des années. 

Les facteurs génétiques

La génétique joue un rôle important à plusieurs égards dans notre vie, et la force physique ne fait pas exception. D’un héritage physique à l’autre, entre un corps plutôt frêle ou une enveloppe musculaire forte, la réserve de muscles et de densité osseuse ne sera pas la même. En fonction de cela, la force physique diminue donc plus ou moins rapidement.

Les facteurs de vie, liés aux maladies ou aux blessures

Évidemment, nous n’avons pas toujours le contrôle de certaines situations plus ou moins heureuses de notre vie. La qualité des tissus musculaires ou la qualité des os peut être amoindrie à la suite d’une maladie, d’une blessure, d’une chirurgie ou d’une prise de médicaments qui prolongerait l’inactivité, par exemple. La sédentarité au cours d’une longue période diminue drastiquement la force musculaire.    

Le yoga, l’une des clés pour garder sa force physique !

Force physique et yoga

La pratique du yoga contribue à conserver à la fois une force physique, un tonus musculaire et l’endurance, peu importe son intensité. Chaque posture va aider à allonger les muscles et permettre de travailler le tonus musculaire. Des muscles tonifiés permettent de relâcher la pression sur des articulations fragiles ou douloureuses. Par exemple, une sensibilité liée à de l’arthrite pourrait être soulagée en tonifiant les muscles qui se trouvent autour de l’articulation en question, afin d’en alléger la pression. Plusieurs postures de yoga dynamiques et de mise en charge favorisent la régénération des os et des tissus musculaires.  

Le manque de force musculaire peut largement compromettre la qualité de vie. Pourtant cela reste essentiel au quotidien pour des gestes simples tels que se laver, se lever de son lit ou d’une chaise, cuisiner, monter en voiture, etc. Une importance d’autant plus accrue pour sa vie sociale, afin de  profiter pleinement des activités “plaisirs” qui donnent un sens à la vie, ce qui n’a pas de prix. 

Chez 55+ YOGA, nous proposons des cours de yoga virtuels adaptés à chaque niveau. Vous pourrez ainsi travailler votre force physique pour à la fois maintenir une bonne qualité de vie mais aussi garder une pleine autonomie de mouvement, le plus longtemps possible. Vous doutez encore que le yoga vous corresponde ? Contactez-nous dès maintenant.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page